Saison 1989 - 1990

Division 4 - Gr. F

-Bien avant que la saison ne commence , cette année marquera l’histoire du club. En effet le président CACCIAGUERRA se retire et c’est Michel SANTIER qui le remplace. Alors que les deux premières saisons en Division 4, le club avait fait confiance à des hommes très expérimentés pour maintenir le club en Division 4 tout d’abord, puis pour lui permettre d’accéder au niveau supérieur ensuite. La première mission fut parfaitement réussit puisque l’ATAC pris la quatrième place dans un championnat nouveau pour elle. Quant à la deuxième mission, elle ne peut avoir que des regrets, l’ATAC ne ratant l’accession que pour un tout petit point. Exit donc les ex-professionnels, place à la jeunesse et au renouveau ; en effet quatre nouveaux joueurs arrivent dans le groupe fanion : Eric GAGNEUX, arrière latéral, Christophe LAIGNEAU, meneur de jeu, Eric LINGER, attaquant, et Zoran DELIBASIC qui rejoindra le groupe après le début du championnat. Ainsi la moyenne d’âge du groupe dépasse à peine les vingt-quatre ans. Cette fois ci, l’objectif n’est plus l’accession à tout prix, mais la volonté de voir le club assuré son futur avec la formation, maître mot du football actuellement. De ce fait l’objectif pour cette nouvelle saison sera de faire du mieux possible. L’avantage dans ce cas est que le groupe ne porte pas sur ses épaules une pression inutile qui pourrait déstabiliser certains membres du groupe.

-L’ATAC débute donc le championnat le 27 Août, à l’extérieur, chez un des favoris ORLEANS, ancien pensionnaire de Division 2. Nos représentants reviendront de ce périlleux déplacement avec un excellent match nul 1-1 partout. Mais coup de théâtre puisque cet excellent résultat se transforme en victoire sur le tapis vert 3-0, fait rarissime à ce niveau, ORLEANS ayant aligné un joueur non autorisé à jouer. L’ATAC gagne une bataille mais le début de saison s’annonce difficile avec quatre déplacements lors des six premières journées. L’ATAC s’en sortira avec neuf points acquis sur douze possibles mais surtout avec trois victoires à l’extérieur ( respectivement à TOURS, 2-0, à CHATEAUROUX, 1-0, et à BOURGES, 3-0 ). L’avenir s’annonce radieux d’autant que DELIBASIC rejoint le groupe fanion juste avant le derby face à l’A.J. AUXERRE. Pour la première fois, l’ATAC s’impose face à AUXERRE et de fort belle manière 3-0. L’ATAC clôt l’année avec un match à domicile face à GIEN, lanterne rouge. Certes ce n’est pas une affiche ( 414 spectateurs seulement ) mais cette soirée sera historique puisque le 9 Décembre l’ATAC signe sa plus large victoire du club à domicile 7-0. La trêve arrive à point nommée et l’ATAC bascule en tête du classement avant les matches retours. A mi championnat, le bilan est plus que satisfaisant l’ATAC faisant cavalier seul, seul AUXERRE et TOURS parvenant à suivre timidement le rythme endiablé de cette jeune formation. On en n'attendait pas temps d’une formation renouvelée à cinquante pour-cent à l’intersaison.

-Néanmoins la méfiance règne du coté des supporters avant ces matches retours quand on sait que lors des deux derniers exercices, l’ATAC s’écroulait généralement lors de la deuxième partie de championnat pour laisser filer l’accession aux plus opportunistes. Mais cette saison il n’en est rien l’ATAC poursuivant sa longue marche en avant, allant jusqu’à compter huit points d’avance sur son dauphin. On commence à penser que cette saison sera la bonne. et le 1 Avril, l’ATAC officialise son accession en Division 3 lors de son déplacement à MOULINS conclu par une victoire 1-0 grâce à un but de Jean Christophe SIMONIN. Ce que le club n’avait su faire avec une équipe expérimentée le réalise avec une bande de gamin encadrée par quelques membres expérimentés. Malgré un petit relâchement au lendemain de ce match, alignant deux défaites consécutives face à l’INF 1 -0 et face à CORBEIL 2-0, les joueurs s’engage à bien finir la saison et notamment avec une victoire lors de la dernière journée face à ORLEANS 2-1.

-Cependant la saison n’est pas finie pour autant puisqu' en finissant première de son groupe ( avec huit points d’avance sur son dauphin ) l’ATAC a gagné le droit de se battre pour le titre de champion de Division 4. L’ATAC a le privilège de recevoir lors des quarts de finale le 19 Mai. Son hôte : LYON DUCHERE, équipe invaincue cette saison à l’extérieur, jusqu’à son passage à TROYES. Les lyonnais repartent défait 2-0 grâce à des buts de Samuel PETITJEAN et Zoran DELIBASIC en première mi-temps. L’ATAC figure dans le dernier carré et encore une fois la chance lui sourit en recevant BLAGNAC en demi-finale, le 26 Mai. Malheureusement ce match marquera la fin d’une belle aventure, l’ATAC s’inclinant lors des prolongations 2-1 après avoir mené jusqu’à dix minutes de la fin du temps réglementaire.

-Outre la déception, il faut surtout retenir le formidable parcours d’une ATAC conquérante, combative, et le travail accompli durant la saison aura finalement payé. Les héros se nomment THOMAS, DEHON, BRADJA, SIMONIN, GAGNEUX, MONTAVIT, EULAFFROY, LOUVRIER, LAIGNEAU, LEFEVRE, DELIBASIC, PETITJEAN, LINGER, JAWORSKI coaché par Jean Louis COUSTILLET. Le club tourne une belle page de sa courte histoire pour en ouvrir une autre que l’on espère tout aussi passionnante. Un nouveau défi se présente à lui pour franchir un autre palier qui la rapproche un peu plus de son rêve, la Division 2.

Sommaire

1986-1987 / 1987-1988 / 1988-1989 / 1989-1990 / 1990-1991 / 1991-1992 / 1992-1993 / 1993-1994 / 1994-1995 / 1995-1996 / 1996-1997 / 1997-1998 / 1998-1999 / 1999-2000 / 2000-2001 / 2001-2002 / 2002-2003 / 2003-2004 / 2004-2005 / 2005-2006 / 2006-2007 / 2007-2008 / 2008-2009 / 2009-2010 / 2010-2011 / 2011-2012 / 2012-2013 / 2013-2014 / 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017

   
pts
j
g
n
p
bp
bc
dif.
01
TROYES
39
26
17
5
4
48
11
+37
02
AUXERRE
31
26
11
9
6
48
27
+21
03
TOURS
30
26
10
10
6
36
25
+11
04
CORBEIL
30
26
11
8
7
33
26
+7
05
JOUE LES TOURS
30
26
11
8
7
51
47
+4
06
CHATEAUROUX
27
26
9
9
8
49
38
+11
07
DECIZE
26
26
9
8
9
39
43
-4
08
BOURGES
25
26
10
7
9
32
37
-5
09
EPERNAY
24
26
9
6
11
43
45
-2
10
FONTAINEBLEAU
24
26
6
12
8
27
34
-7
11
MOULINS
22
26
7
8
11
23
30
-7
12
ORLEANS
21
26
8
5
13
33
38
-6
13
CLAIREFONTAINE
19
26
7
6
13
24
38
-14
14
GIEN
14
26
5
4
17
24
70
-46