Saison 1993 - 1994

Nationale 2 - Gr. D

-L'ATAC se retrouve donc dans un nouveau championnat, le Championnat National Fédéral Division 2, et pour cette découverte, on compte peu de changement dans l'effectif avec les arrivées d'Hervé LOUIS- MARIE en défense, Olivier THOMAS au poste de milieu de terrain et de Marc BADIALI en attaque. En fait le changement le plus important intervient au poste d'entraîneur qui revient à Alain PERRIN, ancien responsable du centre de formation à NANCY. Pour cette nouvelle saison, l'ATAC change de zone géographique et se retrouve dans le groupe Ouest! Une zone inconnue où elle retrouve néanmoins AUXERRE, le RACING 92 entre autres mais découvre de nouvelles équipes comme RENNES, CAEN, PSG, LE HAVRE, GUINGAMP en tant que réserves professionnelles et aussi SAINT MALO.

-Pour son premier match de la saison, l'ATAC se rend chez son voisin bourguignon, AUXERRE. Le 15 Août, L'ATAC reviendra de ce périlleux déplacement avec un résultat encourageant 2-2 en ayant quelques regrets puisqu'elle menait 2-0 alors qu'il ne restait que quelques minutes à jouer. Pour son premier match à domicile, l'ATAC accueille SAINT MALO, prétendant à l'accession. Un match qu'elle domine de la tête et des épaules mais dont les efforts fournis ne seront pas récompensés, l'ATAC concédant le match nul 0-0. Pour son deuxième déplacement, l'ATAC se rend à CAEN. Et les mauvais esprits refont leur apparition, l'ATAC concédant une lourde défaite 4-1. Lors du match suivant, elle obtient un nouveau match nul face au HAVRE 2-2, occupant ainsi après quatre journées la treizième place avec seulement trois points. On commence à se poser la question : si l'histoire se répétait ( en référence à la saison passée ). Mais dès le match suivant, l'ATAC remet les pendules à l'heure en allant s'imposer largement à VANNES 6-2. Elle enregistre ainsi la première victoire de la saison et s'ensuit alors une magnifique série de neuf victoires consécutives. L'ATAC impose son football et domine les grosses écuries comme le RACING 92 ( 3-1 ), le leader RENNES au soir d'une magnifique prestation collective ponctuée par une large victoire 3-0, grâce à un triplé de MOUYEME ou encore le PSG ( 4-0 ). Grâce à ces excellents résultats, l'ATAC se retrouve propulsé dans le trio de tête à deux points seulement du leader AUXERRE, mais surtout elle occupe la première place des clubs amateurs qui octroie un billet pour l'accession. Sans le vouloir, l'ATAC joue les premiers rôles et domine tous ses rivaux. Alors que l'on note l'arrivée d' un joker, Carlos PINHO, la trêve est proche et l'avenir s'annonce radieux.

-Les matches retour commencent par un match au sommet entre les deux prétendants à l'accession : SAINT MALO reçoit l'ATAC. Et donc le 28 Janvier, le monde à les yeux rivés sur la Bretagne. Quoi qu'il en soit, l'ATAC déjoue le piège Malouins et l'emporte 1-0 grâce à un but de son emblématique capitaine, Mohamed BRADJA, en première mi-temps. Dans le même temps, l'ATAC poursuit sa série d'invincibilité et continu de surprendre. Elle prend même sa revanche sur CAEN en infligeant à son tour une correction 3-0 ( grâce à un doublé de MOUYEME ) à une équipe trop sûr d'elle. L'ATAC continue de vaincre et d'écrasée tout ce qui se présente sur son passage, témoin cette large victoire sur VANNES en match en retard 5-0 ( grâce à un quadruplé de PATERNOGA, unique dans l'histoire du club ). Dans le même temps, son rival SAINT MALO marque le pas et l'ombre de l'accession plane sur le club. Au soir de sa magnifique victoire à RENNES 4-3, elle occupe la deuxième place du classement à six points du leader AUXERRE ( dont l'accession lui est impossible vue son statut de réserve professionnelle ) mais surtout compte neuf points d'avance sur le premier club amateur suivant, le RACING 92. La bonne nouvelle intervient lors du déplacement à FONTAINEBLEAU : sa victoire 3-2 ( grâce à un doublé de Samuel PETITJEAN ) lui permet d'obtenir le sésame qui lui permet de rejoindre officiellement le Championnat de Nationale 1. Cette magnifique saison se ponctue par un match de gala au Stade de l'AUBE : l'hôte d'un soir étant AUXERRE, qui s'il n'avait pas fait jouer ses droits de réserve professionnelle, aurait permis à ce match de déclarer le champion du groupe. Mais le champion de ce groupe est incontestablement AUXERRE grâce à sa victoire 3-0 sur l'ATAC, concédant ainsi l'unique défaite à domicile et concluant également une impressionnante série d'invincibilité de trente matches ( historique pour le club ).

-Quoi qu'il en soit, l'ATAC évoluera la saison prochaine en Nationale 1 mais comment ne pas revenir sur cette saison historique pour le club. D'un point de vue statistique, les chiffres enregistrés cette saison sont uniques : une incroyable série d'invincibilité de trente matches ( la précédente était de quinze matches lors de la saison 1989 - 1990 ). Jamais l'ATAC n'a gagné autant de matches, marqué autant de buts et pour la première fois, un de ses attaquants aura connu tous les honneurs. Il s'agit en l'occurrence de George MOUYEME. Avec vingt-sept réalisations, il termine meilleur du club, également du groupe mais également meilleur buteur de la Nationale 2. Quand on sait qu'il a manqué six matches. De plus, grâce à l'ATAC, il se retrouve sélectionné pour la Coupe du Monde 1994 avec le CAMEROUN ( il entrera en jeu dix minutes lors du match CAMEROUN - SUEDE ). On signalera aussi que le travail de formation porte ses fruits. Après avoir sorti de ses rangs Samuel PETITJEAN, Edouard THOMAS, Frédérick MONTAVIT entre autres, on notera la belle progression du jeune Laurent MARCHAND auteur d'une saison remarquable. Bref une saison qui sera à classer dans les premières pages du livre d'or. Pour sa première saison à la tête du groupe fanion, Alain PERRIN possède un bilan très positif. Sa vision du football ( jeu collectif, posé vers l'offensive, faire circuler et faire vivre le ballon ) auront permis à l'ATAC d'accoucher d'un joli cadeau. De plus grâce à ce football, le public a retrouvé le chemin du Stade de l'Aube après une saison qui aurait pu en décourager plus d'un. C'est tout à son honneur. En fin de compte, cette " relégation " en Nationale 2 n'aura pas été un mal. Elle aura permis au club de repartir à l'offensive et de renforcer ces différentes structures. Reste maintenant à ne pas rater son retour dans l'anti - chambre de la Division 2, la Nationale 1, un championnat plus relever qu'il n'y parait.

Sommaire

1986-1987 / 1987-1988 / 1988-1989 / 1989-1990 / 1990-1991 / 1991-1992 / 1992-1993 / 1993-1994 / 1994-1995 / 1995-1996 / 1996-1997 / 1997-1998 / 1998-1999 / 1999-2000 / 2000-2001 / 2001-2002 / 2002-2003 / 2003-2004 / 2004-2005 / 2005-2006 / 2006-2007 / 2007-2008 / 2008-2009 / 2009-2010 / 2010-2011 / 2011-2012 / 2012-2013 / 2013-2014 / 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017

   
pts
j
g
n
p
bp
bc
dif
01 AUXERRE
60
34
28
4
2
87
19
+68
02 TROYES
54
34
22
10
2
76
31
+45
03 RENNES
49
34
21
7
6
71
35
+36
04 RACING 92
45
34
17
11
6
50
29
+21
05 CAEN
43
34
17
9
8
70
37
+33
06 PARIS
35
34
12
11
11
43
45
-2
07 LE HAVRE
34
34
11
12
11
59
54
+5
08 SAINT MALO
34
34
13
8
13
43
43
-
09 VANNES
34
34
11
12
11
47
55
-8
10 FONTAINEBLEAU
32
34
10
12
12
42
47
-5
11 SAINT LO
31
34
11
9
14
44
55
-9
12 VITRE
30
34
10
10
14
37
43
-6
13 VIRY CHATILLON
24
34
7
10
17
35
52
-17
14 GUINGAMP
23
34
5
13
16
37
52
-15
15 MONTAGNARDE
23
34
6
11
17
39
71
-32
16 CHATEAUDUN
21
34
4
13
17
27
54
-27
17 LISIEUX
21
34
4
9
19
31
75
-44
18 POISSY
19
34
4
11
19
29
70
-41
Louis-Marie face à Auxerre et Lefevre face à Saint Malo
C'est la fête dans le vestiaire troyen après sa victoire à Fontainebleau.