Saison 2001 - 2002

Première Division

-Après une saison 2000-2001 sensationnelle pour le club, le plus dur commence, il faut confirmer. En plus, le club va découvrir de nouvelles ambitions avec sa qualification en coupe intertoto. Pour cela le club mise sur la stabilité, très peu d'arrivée, à noter celle de l'ancien international Patrice Loko. Pour le début de saison, l'équipe devra gérer le championnat et la coupe intertoto. Ce que l'on peut dire c'est que l'équipe apprend, et très vite les joueurs mettent les choses en place : joué tous les coups à fond.

-L'ESTAC reçoit Guingamp pour l'ouverture du championnat et les bretons vole en éclat devant des joueurs surmotivés depuis leur bon parcours en coupe intertoto. Et pour la 1ère fois l'ESTAC s'impose à Marseille. Le 25 août, les joueurs présente le trophée intertoto acquis de haute lutte quelques jours plus tot. Ce même jour, elle reçoit Lyon, futur champion de France. La fête sera gachée par un défaite, qu'importe, le club gravit les échelons 2 par 2. Sans faire de bruit, l'équipe avance dans ce championnat où elle ne sera jamais plus mal classée que la 11ème place. Enorme. Des clubs plus huppés aimeraient en dire autant. Les joueurs enchainent les victoires de prestige à Auxerre, contre Paris, à Bordeaux, une première. Malgré l'élimination en coupe UEFA, l'équipe poursuit sur sa lancée grâce à cette confiance et l'expérience acquises sur les terrains européens. A la trêve, le club occupe une enviable 9ème place.

-Du côté troyen, on craint toujours la reprise et les durs mois de l'hiver. Il n'en ai rien, l'ESTAC continu sur sa lancée, atomise Monaco à domicile 3-0 et son nouveau joueur Rothen qui nous a quitté pendant le mercato. Au début du printemps, l'ESTAC est 7ème comme la saison précedente. On se dit alors que cela serait formidable de faire aussi bien que l'année précédente. Après de bons mois de mars et avril, l'ESTAC reçoit Bastia pour cloturer la saison. Le stade est archi comble et les troyens ne laissent aucune chance aux Bastiais et s'impose 3-0. L'ESTAC est 7ème et décroche une nouvelle qualification pour la coupe intertoto.

-Le club a réussi a confirmé la saison précédente et termine une nouvelle fois devant les cadors que sont Marseille, Nantes, Monaco. Malheureusement ce qui devait arriver se produit. Logiquement, après une décennie pleine de joie, Alain Perrin est solicité de toute part. C'est finalement Marseille qui remporte la mise. Le plus dur commence pour l'ESTAC, continué à grandir sans son mentor.

Sommaire

1986-1987 / 1987-1988 / 1988-1989 / 1989-1990 / 1990-1991 / 1991-1992 / 1992-1993 / 1993-1994 / 1994-1995 / 1995-1996 / 1996-1997 / 1997-1998 / 1998-1999 / 1999-2000 / 2000-2001 / 2001-2002 / 2002-2003 / 2003-2004 / 2004-2005 / 2005-2006 / 2006-2007 / 2007-2008 / 2008-2009 / 2009-2010 / 2010-2011 / 2011-2012 / 2012-2013 / 2013-2014 / 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017

Danjou et Berthé face à Marseille
   
pts
j
g
n
p
bp
bc
dif
01 LYON
66
34
20
6
8
62
32
+30
02 LENS
64
34
18
10
6
55
30
+20
03 AUXERRE
5*9
34
16
11
7
48
38
+10
04 PARIS
58
34
15
13
6
43
24
+19
05 LILLE
56
34
15
11
8
39
32
+7
06 BORDEAUX
50
34
14
8
12
34
31
+3
07 TROYES
47
34
13
8
13
40
35
+5
08 SOCHAUX
46
34
12
10
12
41
40
+1
09 MARSEILLE
44
34
11
11
12
34
39
-5
10 NANTES
43
34
12
7
15
35
41
-6
11 BASTIA
41
34
12
5
17
38
44
-6
12 RENNES
41
34
11
8
15
40
51
-11
13 MONTPELLIER
40
34
9
13
12
28
31
-3
14 SEDAN
39
34
8
15
11
35
39
-4
15 MONACO
39
34
9
12
13
36
41
-5
16 GUINGAMP
35
34
9
8
17
34
57
-23
17 METZ
33
34
9
6
19
31
47
-16
18 LORIENT
31
34
7
10
17
43
64
-21