Saison 1986 - 1987

Division Honneur

-Alors que la saison précédente l’ATAC , encore sous l’appellation PL Foot , sauvait sa tête de peu face à une éventuelle relégation lors de la dernière journée à CARIGNAN ( 0-0 ) , la saison 1986-1987 fut tout à fait le parcours inverse. L’ATAC se livra à un mano à mano avec le Stade de REIMS qui se termina par un match décisif entre les protagonistes lors de l’ultime journée du championnat. L’ATAC avait l’avantage de recevoir et se devait de ne pas perdre ce match afin de ne pas réduire à néant le travail de toute une année, l’ATAC ne possédant qu’un point d’avance sur son rival d’un jour.

-La « finale » se déroule donc le 7 Juin 1987 et plus de 2000 spectateurs se sont déplacés pour soutenir leurs favoris en espérant une issue heureuse. Le moins que l’on puisse dire est que les 22 acteurs semblent tétanisés par l’importance du match ; l’avenir des deux clubs étant en jeu. Toutefois les Rémois jouent crânement leur chance et inquiète à plusieurs reprise le portier troyen Nicolas DEHON. Néanmoins se sont les Troyens qui ouvrent le score, à la 33’ minute grâce à une splendide frappe de 30 mètres de Jean Christophe SIMONIN. Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, les Troyens attaquent tambour battant la seconde période et c’est tout logiquement qu’ils inscrivent un second but, SIMONIN, encore lui, venant trompé de près RIBEIRO, le portier rémois. L’ATAC commence à toucher du doigt une réalité qui ne semblait qu’un rêve en début de saison. Mais les Rémois réagissent et parviennent à réduire le score par l’intermédiaire de CHARLIER. Il reste encore une demie-heure à jouer et l’incertitude gagne les rangs troyens. Ce n’est pas sans compter sur un SIMONIN des grands jours qui pour la troisième fois de la soirée vient battre RIBEIRO sur penalty suite à une faute sur Pascal CARRET. Le score n’évoluera plus. L’ATAC est championne régionale et accède ainsi à l’échelon supérieur, la Division 4.

-Les héros de cette saison sont VINCENT, DEHON, PLOTTON, NUGENT, SIMONIN, PRUVOST, LEFEVRE, GEOFFRAY, CARRET, T. ROBERT, EULAFFROY, DEFAIX, PESME, MONTAVIT, BRETON, BEVILLACQUA, sous la houlette d’un entraîneur comblé Bernard DEFERREZ. L’ATAC vient de franchir une étape importante : concrétiser dès sa jeune existence ses ambitions ( l’accession mais également faire revenir le public au stade de l’Aube, en effet, les dirigeants tablaient en début de saison sur une moyenne de 500 spectateurs, en fait ce sont près de 1000 Troyens qui ont supporté l’ATAC tout au cours de la saison ceci est une belle victoire ). Reste maintenant au club à se maintenir en Division 4 pour franchir un autre palier. Tel un escalier, l’ATAC gravit les échelons un à un. A elle de ne pas rater une marche.

Sommaire

1986-1987 / 1987-1988 / 1988-1989 / 1989-1990 / 1990-1991 / 1991-1992 / 1992-1993 / 1993-1994 / 1994-1995 / 1995-1996 / 1996-1997 / 1997-1998 / 1998-1999 / 1999-2000 / 2000-2001 / 2001-2002 / 2002-2003 / 2003-2004 / 2004-2005 / 2005-2006 / 2006-2007 / 2007-2008 / 2008-2009 / 2009-2010 / 2010-2011 / 2011-2012 / 2012-2013 / 2013-2014 / 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017

   
pts
j
g
n
p
bp
bc
dif.
01
TROYES
64
26
16
6
4
55
17
+38
02
REIMS
61
26
13
9
4
51
33
+14
03
CHARLEVILLE
55
26
10
9
7
40
22
+18
04
VENDEUVRE
55
26
9
11
6
46
40
+6
05
ECLARON
55
26
11
7
8
35
39
-4
06
CHAUMONT
53
26
10
7
9
45
36
+9
07
SAINT DIZIER
52
26
10
6
10
29
28
+1
08
CHEVILLON
52
26
8
10
8
30
40
-10
09
TINQUEUX
51
26
8
9
9
31
28
+3
10
EPERNAY
49
26
10
3
13
31
40
-9
11
BOURG FIDELE
47
26
6
9
11
38
57
-19
12
VALCOURT
47
26
7
7
12
27
50
-23
13
VITRY
44
26
6
6
14
21
36
-15
14
CHALONS
43
26
5
7
14
33
46
-12
Scène de joie dans le vestiaire